Vue du château des Brétignolles

Le pressoir « casse-coue » du château des Brétignolles

Il est habituel à l’époque que chaque château, manoir ou grande ferme ait son propre pressoir et ses propres vignes afin de produire son vin. Ainsi, dans l’une des nombreuses caves troglodytes derrière le château, il y a bien sûr, un pressoir vinicole. Et il pourrait s’agir du pressoir d’origine, c’est-à-dire de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle. Ce modèle présent est le vestige d’un pressoir « casse-cou ». Il est assez Lire la suite…

Cave troglodyte du four à pain du Château des Brétignolles

La boulangerie du château

La cave troglodyte du four à pain Dans une des caves troglodytes derrière le château se trouve un four à bois. Sa localisation hors du château lui-même, et dans la cave permettait d’éviter tout risque d’incendie, véritable fléau à l’époque. Il était allumé une fois par semaine et servait à la cuisson du pain de toute la semaine. Au cours des derniers siècles, il a été abandonné au profit de fourneaux de cuisson (cuisinière) situés Lire la suite…

Chinon, Charles VII et Jeanne d’Arc.

Aux confins de la Touraine, du Poitou et de l’Anjou, et à 8km du château des Brétignolles, la ville de Chinon a longtemps joué un important rôle dans la région, notamment avec Charles VII et Jeanne d’Arc. Proches des châteaux de la Loire, Chinon est connue pour sa culture de la vigne et son histoire qui remonte jusqu’à l’époque Gallo-romaine. L’histoire de la ville de Chinon Durant des siècles, la ville de Chinon est en Lire la suite…

Chemin du château des Brétignolles

Le parc du château des Brétignolles

Une ancienne colline de tuffeau A l’origine, avant la fondation du domaine des Brétignolles, il y avait là une colline de tuffeau, dans laquelle les pierres pour construire le château, la chapelle et les communs ont été extraites. On peut encore l’imaginer aujourd’hui grâce à la légère pente qui mène au château, et derrière, « le reste » de la colline, dans lequel des caves troglodytes ont été creusées. La foret romantique De la même manière que Lire la suite…

Château des Brétignolles

Le château le plus gothique de Touraine

Bâti à la fin du Moyen-Âge, en 1498, le château des Brétignolles est un témoin majeur de l’architecture gothique, car depuis sa construction, il n’a subi aucun remaniement conséquent, à la différence d’un très grand nombre de châteaux de la Loire. A la fin du Moyen-Âge et à l’aube de la Renaissance, les évolutions des techniques et savoirs architecturaux, ainsi les modes de l’époque amènent à bâtir des édifices de plus en plus haut, verticaux Lire la suite…

Le font baptismal dans le parc du château

Dans le parc, aux côtés de la chapelle du château, se tient une ancienne cuve monolithique. Il s’agit d’un fond baptismal, un article de mobilier ecclésiastique utilisé pour le baptême chez les chrétiens. La date de cet œuvre n’est pas connue, mais elle aurait pu être réalisée au milieu du Moyen-Âge, au 12e ou 13e siècle. Cette structure monolithique de forme octogonale a été taillée directement dans la pierre dure. Les huit côtés sont pour Lire la suite…

La famille Turgot au château des Brétignolles (1718-1811)

En 1718, le domaine des Brétignolles passe de la famille Martineau à la famille Turgot. Michel-Etienne Turgot En 1718, pour le mariage de sa fille Madeleine Françoise (1698-1764), Pierre Martineau donne le château en dot à Michel-Etienne Turgot. Ce dernier devient alors propriétaire du château, et fait bâtir les écuries du château en 1732. Durant sa longue carrière au sein du pouvoir, Michel-Etienne Turgot occupe de nombreux postes très en vues. Il fut nommé prévôt Lire la suite…

Évènement « La Nativité en peinture »

Découvrez l’exposition de Noël au château. Présentation de tableaux religieux du 17e et 18e s. célébrants la Sainte-Famille, la naissance de l’enfant Jésus, et les rois mages. Horaires d’ouverture Tous les jours du samedi 21 décembre au dimanche 5 janvier de 14h à 17h. Fermé mercredi 25 décembre. Tarifs Incluant le tarif de la visite guidée du château. Adulte: 7 euros Enfants (- de 18 ans): 5 euros Groupe (20+ personnes): 5 euros p.p. > Lire la suite…

Les armoiries des familles du château des Brétignolles

Depuis la construction du château, il y a plus de 520 ans, 6 familles ont été propriétaires du château des Brétignolles. La famille Bernard (1498 – 1640) Guillaume de Bordeaux (1640 – 1706) Armes non connues René Guillaume de Martineau (1706 – 1718) Armes non connues La famille Turgot (1718 – 1811) La famille de Pierres(1811 – 1932) La famille Bernard de-la-Fosse(1932 – 2016) > Suivez nous sur Facebook <> Suivez nous sur Instagram < Lire la suite…

Vue du château des Brétignolles

Les tomettes en terre cuite du château

Le sol du petit salon au rez-de-chaussé du château est fait de tomettes en terre cuite. Il y a cinq tomettes différentes qui illustrent en partie, les familles qui ont été propriétaires du domaine des Brétignolles depuis la construction du château en 1498. La famille Bernard De 1447 à 1640, l’influente famille Bernard est propriétaire du domaine des Brétignolles, et fait bâtir le château actuel en 1498. La famille est représenté par les quatre roc Lire la suite…