La cave troglodyte du four à pain

Dans une des caves troglodytes derrière le château se trouve un four à bois. Sa localisation hors du château lui-même, et dans la cave permettait d’éviter tout risque d’incendie, véritable fléau à l’époque. Il était allumé une fois par semaine et servait à la cuisson du pain de toute la semaine. Au cours des derniers siècles, il a été abandonné au profit de fourneaux de cuisson (cuisinière) situés à l’intérieur, bien plus pratiques et plus sûrs.

Aujourd’hui et depuis peu, le four à pain est réveillé chaque week-end d’été et lors de manifestations afin de mettre en valeur et partager le patrimoine historique qu’il représente.

Cave troglodyte du four à pain du Château des Brétignolles
Cave voutée du four à pain du Château des Brétignolles

Les fouées : une tradition gastronomique locale

Autrefois en Touraine, une fois par semaine, on préparait les fouées quand on faisait le pain. Avec les restes de pâte à pain, on fabriquait de petites boules, qu’on aplatissait avec la paume de la main, et les jetaient dans le four, afin de tester la température du four pour cuire les pains.

Quand la pâte ne levait pas, le four été trop froid.
Quand la pâte levait, le four été chaud et à bonne température pour enfourner les pains.
Quand la pâte brulait, le four été trop chaud.

La fouée se forme alors en petit pain blanc très léger, et devient un délice à déguster encore chaude à la sortie du four. Les fouées sont typiquement garnies de rillettes, de grillons, de rillauds (morceau de poitrine de porc), de champignons, de mogettes (haricots blancs) ou de beurre.

> Suivez nous sur Facebook <
> Suivez nous sur Instagram <

Mots clés: château, château de la Loire, château Indre et Loire, château Touraine, les châteaux de la Loire, château 37, château en Touraine, Richelieu, Chinon, visite château

Catégories : histoirevisite