Une ancienne colline de tuffeau

A l’origine, avant la fondation du domaine des Brétignolles, il y avait là une colline de tuffeau, dans laquelle les pierres pour construire le château, la chapelle et les communs ont été extraites.

On peut encore l’imaginer aujourd’hui grâce à la légère pente qui mène au château, et derrière, « le reste » de la colline, dans lequel des caves troglodytes ont été creusées.

La foret romantique

De la même manière que la bâtisse, la forêt devant le château profite d’un plan symétrique.

Plan sans perspective du domaine des Brétignolles au 18e siècle.

En effet, 8 chemins forestiers traversent de part et d’autre chacun des plans, et se rejoignent au centre formant ainsi une étoile. Il s’agit sans doute du dessin imaginé à l’origine, lors de la construction du château vers 1500, et qui nous subsiste encore aujourd’hui. Après avoir été abandonnée durant les 15 dernières années, la forêt est en train d’être remise en état.

Le potager

Au bord du parc se trouve le potager, accompagné de sa petite échauguette d’encorbellement. A l’heure actuelle, le potager est en cours de réhabilitation : projet de création d’un potager-verger en permaculture, plantation d’arbres fruitiers…

> Suivez nous sur Facebook <
> Suivez nous sur Instagram <

Mots clés: château, château de la Loire, château Indre et Loire, château Touraine, les châteaux de la Loire, château 37, château en Touraine, Richelieu, Chinon, visite château

Catégories : histoirevisite