La venue en Anjou et en Touraine

Autrefois seigneurs, pendant presque 6 siècles (vers 1040 à 1353), de la Ferté-Bernard (dans la Sarthe) et de la Châtellenie de Louplande, les seigneurs de la famille Bernard, ruinés par les extrêmement couteuses guerres, vinrent se réfugier en Anjou et Touraine. C’est alors que le clan commence à s’établir de nouveau et établit une influente domination dans les charges publiques les plus vues.

Une puissante famille en Anjou et en Touraine

Jean Bernard, né en 1386 à Tours, est un haut dignitaire de l’Eglise Catholique. En effet, il est chanoine et grand archidiacre de Tours de 1434 jusqu’en 1441. En 1441, il est consacré archevêque de Tours et le restera jusqu’à sa mort en 1466. Par ailleurs, il est aussi ambassadeur à Madrid en 1455 auprès d’Henri IV (dit Henri IV de Castille) et devient ambassadeur de Charles VII au concile de Mantoue en Italie en 1459. Il meurt en 1466.

Etienne Bernard, dit Moreau, est le frère de Jean Bernard. Il est receveur général de finances et trésorier du Comte de Ponthieu, qui devient plus tard Charles VII et aussi de la Reine Marie d’Anjou (femme de Charles VII), et est ambassadeur de la Reine Sicile de Yolande au Congrès d’Arras. Il reçoit de la main du roi Charles VII une lettre de noblesse et la permission de mettre une fleur de lys d’or sur ses armes.

Écusson de la famille Bernard: « Écartelé au 1 et 4 d’argent à un roc de sable, au 2, et 3e de sable à un roc d’argent sur le tout un écusson d’azur chargé d’une fleur de lys d’or »

Guy Bernard – fils d’Etienne Bernard et neveu de Jean Bernard, est destiné à l’Eglise. Il devient archidiacre de Tours et ambassadeur du roi auprès du pape Nicolas V. Il est aussi nommé évêque et duc de Langres. Par ailleurs, il assiste au couronnement de Louis XI et devient Premier Chancelier de l’Ordre de Saint-Michel, nommé par le roi lui-même. Il meurt le 28 avril 1481.

Le domaine des Brétignolles de 1447 à 1640

En 1447, Etienne Bernard (dit Moreau) achète le vaste domaine des Brétignolles.

Par succession, son fils Jean Bernard, gouverneur de Loches et grénetier du grenier à sel de Chinon, hérite du domaine et fait bâtir le château en 1498.
En 1507, Antoine Bernard – fils de Jean Bernard, chanoine et archiprêtre de Loches ordonne la construction de la chapelle.

Puis successivement, le château des Brétignolles reste dans la famille Bernard et passe de mains en mains à :

Etienne Bernard – maître d’Hotel du Roi et de la Reine (c’est-à-dire responsable de la fourniture, de la préparation et du service de la nourriture du Roi et la Reine)

Jean Bernard (fils du précédent) – valet de chambre d’Henri II

 Et Louis Bernard, jusqu’en 1640, date à laquelle le domaine est vendu à Guillaume de Bordeaux.

> Suivez nous sur Facebook <
> Suivez nous sur Instagram <

Mots clés: château, château de la Loire, château Indre et Loire, château Touraine, les châteaux de la Loire, château 37, château en Touraine, Richelieu, Chinon, visite château

Catégories : bernardhistoire

Exposition "La Nativité en peinture" du 21 dec au 5 janvier.

En savoir plus!
X Get Bar